Réforme territoriale


Projet de SDCI initié par l’État (fin 2015)

 

Le Préfet de Seine-et-Marne vient de proposer un projet de Schéma de coopération intercommunale (SDCI) qui intègre la communauté de communes du Pays de Bière (10 759 hab.) dans un vaste territoire de 73 000 habitants et 35 communes, soit une entité comprenant les communautés de communes du Pays de Fontainebleau (qui, à elle seule, compte 35 000 habitants), du Pays de Seine (9 179 hab.), entre Seine et Forêt (7 466 hab.) des Terres du Gâtinais (11 447 hab.) et les pays de Bière.

 


La nouvelle entité envisagée est immense et disparate :

 

73 000 habitants est l’équivalent de la population du département de la Lozère, c’est aussi une étendue de 37 km du nord vers le sud et de 30 km de l’est vers l’ouest, avec en prime, en son milieu, le massif forestier de Fontainebleau qui constitue un no man’s land de fait. À l’évidence, la mise en commun des équipements et des infrastructures ne sera pas aisée.

 

Carte proposition SDCI 2015/10

 

la carte proposée par le préfet (fin octobre 2015)

 

 

D’autre part, il est patent que la notion de bassin de vie n’y est pas la même d’un bout à l’autre du nouveau territoire prévu.

 

L’unique motivation du préfet pour justifier ce projet est le périmètre du Syndicat Mixte d’Études et de Programmation de Fontainebleau et de sa région (le SMEP). Les dernières élections ont démontré que ce syndicat a fonctionné dans une discorde totale pendant cinq ans. Ce fait n’est guère surprenant, tant il est évident que le pays de Fontainebleau possède des caractéristiques architecturales et paysagères très différentes de celles des Terres du Gâtinais ou des pays de Bière. Ces deux dernières communautés possèdent, en revanche, de nombreuses similitudes en ce domaine.

 


La position des élus de la majorité :

 

La majorité actuelle a souhaité respecter ses engagements pris, sur ce sujet, lors de la campagne électorale des municipales de 2014. En conséquence, la commune de Barbizon (Pays de Bière) avait signifié, il y a quelques semaines, à monsieur le Préfet son souhait quant à ses préférences de rattachement ; en l’occurrence, la communauté de communes des Deux Vallées comprenant Milly-la-Forêt).

 

Maintenant que le projet est publié, nous devons nous prononcer sur celui-ci et refusons toujours d’appartenir à une communauté de communes comprenant l’intercommunalité de Fontainebleau-Avon.

 


Notre solution envisagée pour Barbizon :

 

Considérant, d’une part, que le périmètre du Parc naturel du Gâtinais nous parait, depuis longtemps, beaucoup plus cohérent que celui du SMEP et que, d’autre part, l’appartenance à deux départements semble être une difficulté pour la Préfecture (qui s’en accommode pourtant très bien lorsqu’il s’agit d’autres territoires du nord et du nord-ouest du département, ce qui illustre fort bien les écrits produits par Michel de Montaigne et Blaise Pascal en des termes très proches : « Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà… »), il convient de proposer une alternative cohérente au SDCI.

 

Pour rester en Seine-et-Marne, la formation d’une entité administrative comprenant les Terres du Gâtinais et le Pays de Bière, soit 22 communes et 23 000 habitants nous semble somme toute, dans un premier temps, une solution intéressante ; car, elle regroupe des communes, essentiellement rurales, de mêmes tailles, de mêmes physionomies, ayant les mêmes besoins, sans déséquilibre tant financier que socio-professionnel.

 


Conclusion :

 

À notre sens, ce sujet est probablement le plus important de l’actuelle mandature, car il va affecter lourdement le caractère de nos villages.

 

Notre préconisation sera de proposer, par conséquent, le rejet de l’actuel projet de schéma de coopération intercommunale proposé par la Préfecture. Cette décision sera soumise prochainement au vote du conseil (début décembre, la date officielle sera communiquée dans les jours qui viennent) puis, le résultat dudit scrutin sera signifié à Monsieur le Préfet.

 


Pour plus de détails :

 

Vous pouvez également télécharger le document au format pdf (cliquer sur l’icône ci-dessous) qui a conduit notre choix de ne point avaliser la fusion avec le Pays de Fontainebleau.

 

Icone-pdf-75/2012

 

 


Écrivez-nous :

 

Pour nous communiquer, le cas échéant, vos questions, remarques et commentaires, adressez-nous un courriel dans notre boîte-à-lettres « communication communautés de communes » (com.com.com) :

 

 

com.com.com@barbizon.fr

 

Haut de page

Coordonnées

 

Mairie de Barbizon
13, Grande Rue
77630 Barbizon

  • 01.60.66.41.92
  • 01.60.66.26.85